Auguste Escoffier – Souvenirs culinaires

Plus que de simples souvenirs culinaires … !

top-poches,M170206 Passionnant récit historique et gourmand, qui nous donne l’impression de visionner le film d’une vie d’exception. Chaque chapitre nous transporte dans une époque particulière en compagnie de personnages acteurs et engagés dans l’action.

Écrit au « je », ce récit autobiographique nous présente les grandes étapes de la carrière de ce cuisinier qui a réformé le milieu de la gastronomie. Il fait ses débuts à 13 ans au Restaurant français, à Nice. Vingt ans plus tard, 1883 sera une année charnière dans sa carrière. En effet, il rencontre César Ritz et ce duo va révolutionner définitivement la cuisine, l’hôtellerie de luxe et créer le concept de palace qu’ils appliqueront au Savoy, au Ritz, puis au Carlton de Londres.

 Au fil des pages, on s’aperçoit qu’Escoffier a vécu les coulisses du pouvoir comme pas un, autant des milieux politique, diplomatique, qu’artistique.

 Un extrait pour donner la couleur :

Dès que les hommes ont des raisons de se rencontrer hors de chez eux, tout commence et finit par un banquet. (p. 108)

 Quelques notes de l’éditeur (4e de couverture) :

Auguste Escoffier a laissé des souvenirs, notes longtemps éparpillées qui ont été rassemblées par son fils Paul, à sa mort en 1935 pour nous d’offrir dans ce récit autobiographique. Surnommé, à l’instar de Carême, «le roi des cuisiniers, le cuisinier des rois», Auguste Escoffier (1846-1935) est le père de la cuisine à la française. Il passe pour avoir inventé le travail par «brigade» : les différentes parties d’une cuisine ont chacune un chef à leur tête, lequel a sous ses ordres un premier et plusieurs commis. Cela impose une organisation à la cuisine, avec des recettes spécifiques, mêlant tradition et originalité.

À propos de l’auteur : 220px-Auguste_Escoffier_01

Né en 1846, Georges Auguste Escoffier est mort à Monte-Carlo en 1935. Chef cuisinierrestaurateur et auteur culinaire, il a codifié la cuisine et le métier de cuisinier en rédigeant le Guide Culinaire Escoffier, contribuant ainsi à faire connaitre internationalement la cuisine française. Il a également développé le concept de brigade de cuisine, en rationalisant la répartition des tâches dans l’équipe et en veillant à l’image de marque du cuisinier (propre, méticuleux, non-buveur, non-fumeur, ne criant pas !!!! ) Ce chef, le plus célèbre de son temps, a été le premier cuisinier à devenir Officier de la Légion d’honneur.

 

Auteur : Auguste ESCOFFIER
Titre : Souvenirs culinaires
Édition présentée et annotée par Pascal Ory
Éditeur : Mercure de France
Date de parution : 2011

Pour vous le procurer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s