Un homme dans sa cuisine

« Quand j’étais petit, dans les années 50, l’idée d’un homme dans la cuisine était grotesque ». Mais un bout de vie de célibat apprendra à Julian Barnes que cuisiner peut-être un vrai bonheur! Voilà qu’il découvre, après de savantes déductions quel type de cuisinier il est, soit un obsessionnel anxieux. Çà dit tout – il a l’obsession de la perfection et il est anxieux de ne pas réussir aussi bien qu’on le dit dans les livres.

L’obsessionnel est un adepte du savoir-faire des autres, précise-t-il, donc il cuisine avec des livres de cuisine – mais il proteste contre leur imprécision, avec beaucoup d’humour ! Des imprécisions qui le dérangent profondément et qui constituent d’ailleurs des irritants pour l’obsessionnel, notamment, qu’elle est la différence entre un filet et quelques gouttes d’huile, entre trancher et découper, que signifie verser un verre de vin blanc?

Outre les recettes, il aborde différents sujets dont l’utilité des ustensiles de cuisine, la place des convives lors de réceptions intimes ou plus élaborées et tout ce qui peut l’obséder et qui semble si naturel et acquis pour les gourmets et gourmands.

Un récit drôle et intime écrit par un philosophe anglais !

Un extrait pour donner la couleur

La cuisine consiste à transformer l’incertitude (la recette) en certitude (le plat) via beaucoup de chichis !

Quelques notes de l’éditeur (4e de couverture)

Un des plus célèbres écrivains anglais d’aujourd’hui va nous livrer ici le désopilant récit de ses trouvailles (parfois curieuses, voir le saumon aux raisins secs), de ses échecs (souvent savoureux, voir pourquoi il a raté le lièvre à la sauce au chocolat) et de ses coups de gueule (ah, ces livres de cuisine tous aussi imprécis les uns que les autres !).

À propos de l’auteur :art-barnes2-420x0

Julian Barnes, journaliste et auteur prolifique qui a publié des dizaines de romans traduits en plus de vingt langues, dont en 1986, Le Perroquet de Flaubert pour lequel il a obtenu le Prix Médicis.

Titre : Un homme dans sa cuisine
Auteur : Julian Barnes
Éditeur : Gallimard, Folio
Date de parution :
Traduction de l’anglais The Pedant in the Kitchen par Josette Chucheportiche

Pour vous le procurer

Publicités

Une réflexion sur “Un homme dans sa cuisine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s