Un sacré Gueuleton

Par le plus gourmand des écrivains américains

Une sélection de texte, de commentaires, d’appréciation de repas tant à Paris, qu’à NY, qu’en Irlande… finalement le résumé de la vie gourmande de ce journaliste, chroniqueur, auteur et grand amoureux.
Il a alimenté les pages gastronomiques de plusieurs journaux et magazines et on retrouve dans ce livre d’excellents textes qui nous font saliver autant que rire notamment un déjeuner en compagnie d’Orson Welles, de même que celui pris à Vézelay, qui lui permettra de déguster 37 plats et 19 vins différents.
On se rappelle que son principe de vie fut La règle de base est d’être modéré à l’excès. Amateur de grands vins rouges, il dira Quand la vie décide de m’écraser, je sais que je peux faire confiance à un Bandol, à quelques gousses d’ail et à Mozart.

Le ton sarcastique de Big Jim, l’humour dévastateur sont la trame de ces articles publiés au fil de sa carrière. Un pur délice !

Un extrait pour donner la couleur 

« Si l’on devait m’apprendre que j’allais bientôt passer l’arme à gauche, j’ai souvent pensé que je rejoindrais Lyon pour y manger comme quatre durant un bon mois, après quoi on pourrait me jeter d’une civière dans le Rhône bien-aimé. Peut-être y nagerais-je au fil du courant jusqu’à Arles pour y savourer mon dernier dîner. »

Quelques notes de l’éditeur (4e de couverture) :
Tous les lecteurs de Jim Harrison connaissent son appétit vorace pour la bonne chère, les meilleurs vins et autres plaisirs bien terrestres qui irriguent son œuvre. Grâce à ce Sacré gueuleton, même les plus fidèles d’entre eux seront surpris de découvrir l’étendue de ses écrits sur le sujet. Rassemblés pour la première fois en un seul volume, ces articles publiés au fil de sa carrière ne se contentent pas de célébrer les plaisirs de la table. Savoureux quand il croque les travers comparés des critiques littéraires et des experts œnologues, féroce quand il brocarde l’affadissement du goût et la nourriture industrielle, Big Jim parle de gastronomie avec la même verve que lorsqu’il évoque la littérature, la politique, l’amour des femmes ou l’amour tout court.

À propos de l’auteur :
Né en 1937 dans le Michigan, Jim Harrison, a collaboré à de nombreux magazines, dont le New Yorker, Esquire, Sports Illustrated, New York Times; de plus, il a publié une trentaine de livres qui l’ont imposé comme l’un des plus grands auteurs américains de notre temps. Il est décédé en 2016.

Titre : Un sacré gueuleton
Auteur : Jim Harrison
Éditeur : Flammarion
Date de parution : 2018

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s