Petit éloge du petit déjeuner

petit-eloge-du-petit-dejeunerÊtes-vous de ceux pour qui le petit déjeuner est un moment gourmand et sacré ou bien de ceux qui en font l’impasse chaque matin ?
Je me classe dans la première catégorie, le réveil se fait dans la douceur en prenant le temps et rien de plus souriant que l’odeur de pain grillé accompagné d’un café au lait fumant ou d’une tasse de thé fumé.
Le repas matinal a assurément une signification ou une non-signification pour chacun de nous, c’est ce que révèlent les neuf textes de ce petit livre.
Il y a des textes qui nous ramènent à l’enfance et au temps qui défile: du «passage obligé entre le chemin et l’école» à l’éveil de nos papilles, à nos goûts ou dégouts pour tel ou tel aliment, jusqu’aux matins d’adultes où on se réveille à côté de l’Autre. On passe par de la poésie, on s’arrête sur une rapide analyse du petit déjeuner dans la littérature. On y lit une fiction sombre ou d’autres plus lumineuses. Enfin l’auteur étaye cet éloge d’intéressantes statistiques et autres anecdotes sur ce qui se consomme au petit déjeuner à travers le monde.

Une agréable lecture que je vous suggère particulièrement en cette saison plus fraîche, un matin ensoleillé avec une tasse de boisson chaude entre les mains.

Un extrait pour donner la couleur: 
Sur une terrasse agréablement ombragée […] l’odeur du café à laquelle se mêle parfois le petit-dej1parfum d’une cigarette blonde, la corbeille en osier qui offre encore quelques tranches de pain frais, le beurre qui s’amollit au fond de son ravier, le petit pot de lait autour duquel s’amuse une mouche noire, la brise légère qui prélude à la grande chaleur du midi, tout pousse à l’oisiveté, à cette nonchalance particulière précédant les confidences et qui, au creux des silences propices aux rêveries, tisse les liens de profondes affections. (p16)

Quelques notes de l’éditeur (4e de couverture)
«Prendre ensemble le petit déjeuner, c’est forcément partager bien plus qu’un repas : il y flotte des restes de rêves, des lambeaux de sommeil, la nostalgie des draps ou de la chaleur de la couette ; le corps encore engourdi enchaîne les gestes automatiques, le visage n’a pas eu le temps de reprendre le masque du travail, un soupçon de maladresse fait s’entrechoquer les tasses et les couverts, et le regard se perd sur le nuage de lait qui s’épanouit dans le mug de thé. On ne partage pas le petit déjeuner avec n’importe qui.»

À propos de l’auteur: thierry-bourcy
Thierry Bourcy, est un écrivain, scénariste et dramaturge français. Il a publié plusieurs romans policiers historiques traitant de  Première Guerre mondiale.

Titre : Petit éloge du petit déjeuner
Auteur: Thierry Bourcy
Éditeur : Folio
Date de parution : 2015

Pour vous le procurer

Publicités

Le voleur de sandwichs

Le voleur de sandwichs Le voleur de sandwichs est un polar pour enfants.
Ce petit livre quant à moi s’adresse autant aux adultes, les illustrations sont magnifiques qu’aux plus petits.

On entre dans la tête de ce petit gars qui se fait dérober son sandwich tous les matins et qui part à la recherche de celui ou celle qui le prive de ce bonheur quotidien !

On retrouve plusieurs sujets comme l’amitié, le rapport aux adultes, l’école, le quotidien dans une famille québécoise, le rapport à la nourriture et à la nutrition en plus d’être un livre plein plein d’humour !

Un livre coup de cœur à lire à vos enfants une journée à la fois pour les tenir en appétit ^^

Un extrait pour donner la couleur

Le Sandwich au jambon de ma mère, je l’aurais reconnu entre mille, parce qu’elle utilise un pain spécial à la farine d’épeautre, qu’elle va chercher dans une boulangerie secrète tenue par des moines kung-fu

tumblr_n8r1lmKqdG1sw4ncpo1_1280

 

Quelques notes de l’éditeur (4e de couverture):
Marin s’est fait voler son sandwich, celui du lundi au jambon-cheddar-laitue, son préféré ! Quel malfaisant a pu commettre un acte aussi cruel ? Le mardi, c’est le jour de son deuxième sandwich préféré : celui au thon que sa mère prépare avec sa fameuse mayonnaise et des tomates séchées. Pour ne pas mourir de faim, Marin décide de tendre un piège au voleur…

À propos des auteurs: 522954-patrick-doyon
Depuis la fin de son baccalauréat en design graphique en 2005, Patrick Doyon travaille comme illustrateur et réalisateur de films d’animation. Son court-métrage Dimanche, produit par l’Office national du film du Canada, a recueilli les honneurs sur le circuit international et une nomination pour l’Oscar ® du meilleur court métrage d’animation en 2012, en plus de remporter le Jutra dans cette catégorie. Ses illustrations pour divers magazines ont remporté de nombreux prix.

imageAndré Marois est né à Créteil, en France, en 1959.   Il émigre à Montréal en 1992 avec ses deux enfants, pour travailler comme concepteur-rédacteur pigiste indépendant. Depuis 1999, il publie des romans noirs pour les adultes, des romans policiers pour les enfants et des nouvelles pour tirer sur tout ce qui bouge…

 

 

Titre: Le voleur de sandwichs
Auteurs: Patrick Doyon et André Marois
Éditeur: La Pastèque
Année: 2015                                                 Pour vous le procurer